Mardi 05 Juillet 2022 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Interview

Mme Désirée Eliane YACE Directrice Générale de la BHCI ‘’ Nous comptons réaffirmer notre positionnement de banque spécialiste de l’immobilier’’.

lereperedabidjan

Archibat 2021, les perspectives de la BHCI, la place de l’habitat dans le processus de développement d’un pays. Votre média en ligne le Repère d’Abidjan s’est entretenu avec Mme Désiréé Eliane YACE Directrice Générale de la BHCI.

 

Le Repère : Quel intérêt pour vous de participer à l'ouverture de Archibat 2021 ?

ARCHIBAT constitue incontestablement le rendez-vous de tous les acteurs de l’immobilier en Côte d’Ivoire et au-delà des frontières. La Banque de l’Habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) qui se positionne elle aussi comme tel ne pouvait rester en marge. Notre cœur de métier est de financer la chaîne de valeur de l’immobilier constituée des promoteurs immobiliers, aménageurs fonciers, professionnels du métier et des clients désireux d’acquérir un bien immobilier. 

 

Le Repère : Comment se porte la BHCI ?

La BHCI va bien et se tient aux côtés de la population pour les accompagner dans leurs projets de vie qui est d’avoir un toit.

Après la crise que la Banque a traversée, nous sommes aujourd’hui sortis de la zone rouge. La crise de liquidités a été résorbée, la reprise des crédits est effective (crédit de consommation, crédit immobilier, financement des promoteurs immobiliers), de nouveaux produits ont été lancés en 2021 de nouveaux partenariats ont été entamés.

 

Le Repère : Quelles sont les perspectives de la BHCI pour 2022 ?

Nous comptons réaffirmer notre positionnement de banque spécialiste de l’immobilier. Notre action en 2022 portera sur l’accompagnement directe des promoteurs pour accroitre l’offre de logement en Côte d’Ivoire mais également des financements spécifiques à des sociétés pour le logement de leurs employés, d’aménageurs fonciers pour produire des terrains viabilisés et sécurisés.

 

Le déficit de 500 000 logements montre qu’il reste beaucoup à faire et cela reste un challenge pour la BHCI. Il faudra nous réinventer pour relever tous ces défis et trouver des financements adaptés pour accompagner les promoteurs et les acquéreurs, créer de nouveaux produits pour répondre aux besoins des populations et les satisfaire.

 

Le Repère : Selon vous quelle place occupe l'habitat dans le processus de développement d'un pays ?

Il est impossible de dissocier l’habitat du processus de développement d’un pays et cela pour plusieurs raisons :

-         L’impact économique de la chaine de valeur de l’immobilier : La BHCI finance des promoteurs qui eux embauchent du personnel, la BHCI finance encore les clients qui eux aspirent à un mieux-être permettant leur productivité professionnelle

-          Est-il possible de dire qu’un pays est développé si l’un des besoins primaires de sa population qui est celui de se loger n’est pas comblé ?

Rien que ces quelques points montrent la place centrale qu’occupe l’habitat dans le développement.

Le Repère : Votre mot fin.

Nous sommes disposés à accompagner tous les professionnels de l’immobilier et les clients dans le financement de leurs projets immobiliers. Je vous invite à vous rendre dans nos agences BHCI à Abidjan et à l’intérieur du pays pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé et sur-mesure.

 

N’Guessan Adonis

lereperedabidjan
`