Dimanche 14 Avril 2024 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Nécrologie

Côte d'Ivoire: Daoukro en berne après la mort de son «sphinx» Henri Konan Bédié

lereperedabidjan

L’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié est mort mardi 1er août à Abidjan. Victime d’un malaise à sa résidence de Daoukro, au centre du pays, il a été transféré en urgence dans une clinique privée d’Abidjan (Pisam), où il est décédé dans la soirée.

Le "Parti démocratique de Côte d'Ivoire - Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA) a la profonde douleur" d'annoncer "le décès subit" d'Henri Konan Bédié, survenu "mardi (...) à Abidjan", indique un communiqué de son parti.

"Il est décédé à la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM)", a déclaré membre de la communication de son parti.

Le parti de l'ancien président salue un "grand homme d'État, qui n'a épargné aucun sacrifice pour la paix en Côte d'Ivoire".

Mardi 1er août au soir, une foule commençait à se former devant sa résidence à Abidjan.

Chef de l'État de 1993 à 1999, Henri Konan Bédié n'avait pas exclu d'être candidat à la prochaine élection présidentielle en Côte d'Ivoire.

Il avait été désigné fin mars candidat unique à sa succession à la présidence du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) - principal mouvement d'opposition et parti du premier président ivoirien, Félix Houphouët-Boigny -, dont l'élection est prévue lors du prochain congrès du parti en juin. 

L'ex-président avait appelé fin mars les membres de son parti à s'unir pour remporter la prochaine élection présidentielle en 2025, qui suivra les élections municipales et régionales prévues le 2 septembre prochain.

Henri Konan Bédié avait également été désigné candidat lors de la dernière élection présidentielle en 2020.

L’A

lereperedabidjan
`