Jeudi 28 Octobre 2021 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Politique

CI-LE MCI DEMANDE UNE PAUSE ELECTORALE IVOIRO-IVOIRIENNE

lereperedabidjan

Pour repenser la Nouvelle Côte d’Ivoire, pour adopter le Nouveau Projet électoral consensuel fraternel afin d’éviter les guerres électorales chroniques et éradiquer la misère sociale imposée par soixante années d’échec de développement de 1960 à 2020

 LES GUERRES ELECTORALES CHRONIQUES ET LEUR ORIGINE SOCIALE ET POLITIQUE

 La cause principale de cette calamité sociale des Chômeurs désœuvrés, des Ventres affamés et de la Jeunesse ivoirienne sacrifiée, a un lien avec les élections présidentielles.
Des Présidents de la république élus, sans Programme d'industrialisation
, qui sont aujourd’hui dans les deux camps de la belligérance et dirigeant le Gouvernement du RHDP et le Gouvernement de Transition, CNT, ont dirigé ce Pays, de 1960 à 2020, ont tous échoué le développement et imposé six décennies de développement perdues qui sont à l'origine de la Malédiction du sous-développement durable, de la Calamité sociale des 64% Ivoiriens misérables, de la Jeunesse sacrifiée et de la recolonisation de 80% de l’économie ivoirienne et engendré des divisions en clans politiques antagonistes rivaux et des guerres électorales chroniques en Côte d’Ivoire

 

Notre combat citoyen ivoirien aujourd’hui est d’éradiquer la malédiction du sous-développement et la calamité sociale d'ivoiriens misérables
Nous disons non à la malédiction du sous-développement durable et à la Calamité sociale dont sont victimes les 64% d'Ivoiriens misérables (46%de Pauvres et 18% de Précarisés), que sont les Chômeurs désœuvrés, les Ventres affamés dont la Jeunesse ivoirienne sacrifiée et sans espoir, les Femmes marginalisées de l’économie informelle, et les Villageois ruinés.

Notre Combat, c’est la Première Révolution industrielle, économique, sociale, solidaire, humaniste, démocratique, citoyenne et paritaire pour donner le pouvoir aux Citoyens et l’égalité aux Femmes

Cette guerre postélectorale est une opportunité pour faire une pause, après soixante années d’échec de développement, pour repenser la Côte d'Ivoire nouvelle, pour industrialiser le Pays et pour instaurer une alternance politique pacifique systématique

Pour éradiquer toutes nos difficultés politiques, économiques et sociales, et éviter les guerres électorales chroniques en Côte d’Ivoire, nous proposons le TRIO : Nouvelle Constitution sociale industrialisante / Industrialisation endogène / Référendum constitutionnel électoral direct et complet.

Cette solution passe par les dispositions et étapes qui suivent.

LA PAUSE ELECTORALE

Les caractéristiques de la Pause électorale

Durée de la PAUSE électorale : 12 mois

Une Pause électorale pour réconcilier les Ivoiriens et surtout la classe politique

Nous devons aussi tirer les leçons des guerres électorales de 2000 et de 2011, qui n’ont eu, ni pause, ni réconciliation, et qui ont engendré des guerres électorales, respectivement la rébellion en 2002 et la guerre postélectorale en 2010-2011.

Nous devons absolument tirer les leçons du passé, faire une PAUSE ELECTORALE et la RECONCILIATION pour éviter la reprise de la guerre postélectorale de 2020, en 2021-2022.

La Pause électorale sera Ivoiro-Ivoirienne, pour éviter les erreurs du passé, en particulier, le fait d’avoir mis notre corps et notre esprit entre les mains de la Communauté internationale en 2010, ce qui a eu pour conséquence, la crise postélectorale de 2011 avec 3000 morts. La sagesse veut que le règlement de cette crise postélectorale de 2020, soit ivoiro-ivoirienne

 

Les Institutions qui vont gérer la Pause électorale ivoiro-ivoirienne

 

-          Le Collège présidentiel composé des trois Présidents, ALASSANE, BEDIE et GBAGBO pour diriger collectivement à tour de rôle (4 mois), la Côte d’Ivoire pendant la Pause.

-          La Chambre des Experts de Côte d’Ivoire, CE-CI, déjà créée, collectera les Programmes d’industrialisation et en présélectionnera le meilleur et aussi le Candidat qui conduira le Programme pendant le nouveau mandat de dix ans.

-          La Chambre des Leaders Citoyens de Côte d’Ivoire, CLC-CI, déjà créée et la Chambre des Experts, élaboreront le Nouveau Contrat social solidaire, participatif, inclusif et humaniste pour donner le pouvoir aux Citoyens et l’égalité aux femmes.

 

Sans la Pause électorale Ivoiro-Ivoirienne, pour inventer une solution de Consensus national fraternel et endogène, la deuxième guerre postélectorale de 2020, ne sera que reportée à demain. Or, nous ne voulons plus de guerre, ni aujourd’hui, ni demain.


LA NOUVELLE CONSTITUTION À RÉÉCRIRE POUR UN NOUVEAU PROJET ÉLECTORAL

1- La Nouvelle Constitution doit faire obligation aux futurs Présidents de la République d’avoir un Programme d'industrialisation endogène pour sortir la Côte d'Ivoire de la malédiction du sous-développement et de la calamité sociale et humaine.
2- La Nouvelle Constitution doit adopter le nouveau projet électoral présidentiel direct et complet où le peuple élira, à la fois, dans le consensus, la transparence, l'alternance et la paix, le Programme d'industrialisation endogène et les futurs Nouveaux Présidents.
3- La Nouvelle Constitution doit imposer le Référendum constitutionnel électoral direct et complet pour que le peuple choisisse, dans le consensus, la transparence et la paix, par OUI ou NON :
- la Nouvelle Constitution industrialisante
- le Nouveau Programme d'industrialisation endogène et
- le Nouveau Président de la République pour un Nouveau mandat de dix années.

Cette Proposition fera de la Côte d'Ivoire un Nouveau Pays industrialisé et social avec une alternance politique Pacifique systématique et sans guerres électorales chroniques.

Le Nouveau Savoir développer, l'industrialisation et le Référendum constitutionnel électoral direct et complet assureront la VICTOIRE de la Première révolution industrielle, sociale et scientifique (la RISS) pour éradiquer la malédiction du sous-développement et la calamité sociale des Chômeurs Désœuvrés, des Ventres affamés et de la Jeunesse ivoirienne sacrifiée

LA VISION DE LA NOUVELLE COTE D’IVOIRE INDUSTRIALISÉE SOCIALE, SOLIDAIRE, PARTICIPATIVE INCLUSIVE ET HUMANISTE

La volonté du Peuple ivoirien, c’est le bien-être social et la paix. C’est pourquoi nous déclarons le bien-être et la Paix comme l’urgence nationale du Peuple dès 2020.

La priorité sera donnée au développement par l’industrialisation, au détriment de la politique politicienne. Parce que l’industrialisation est la seule et unique voie qui permet à un Pays sous-développé, de se développer et de Prospérer, de génération en génération.

Dans la mondialisation du 21 ème siècle, pour qu’un Pays sous-développé s’industrialise et se développe, il faut que l’industrialisation soit endogène. Or pour que l’industrialisation soit endogène, il faut qu’elle soit glocale, avec deux piliers d’industrialisation : le pilier de l’industrialisation locale et le pilier de l’industrialisation globale. Et ce développement par l’industrialisation glocale passe par le processus cohérent et total suivant :

-          La formation du capital humain préalable à l’industrialisation,

-          La fabrication des biens d’équipement, des machines et des appareils de production,

-          La transformation des produits agricoles et des matières premières naturelles

-          La maintenance industrielle nationale efficace.

Le premier pilier de l’industrialisation locale, avec ses 5000 Cités des affaires locales dans les villages et Quartiers urbains des Communes, comprendront chacune :

-          Une école de développement local,

-          Une Caisse de Microfinance locale et

-          Deux cents Co-entreprises de production des biens et services de consommation

Et le deuxième pilier global avec les deux cents Co- industries, sont réparties dans les Quatre Pôles Provinciaux des aires ethnoculturelles des GOUR, des MANDÉ, des KROU et des AKAN,

C’est chaque année, cent mille Co-entreprises, vingt Co- industries et près de deux millions d’emplois agricoles mécanisés, industriels et commerciaux modernes, seront créés, et ce, pendant dix années, jusqu’à la réalisation du plein-emploi avec un taux de chômage de 3%.

 

LA FORMATION PAR LE NOUVEAU PRESIDENT D'UN FUTUR GOUVERNEMENT DE CONSENSUS ET DE SALUT NATIONAL, GCSN

Le Nouveau Président élu, formera un Nouveau Gouvernement de Consensus et de Salut National, GCSN, ouvert à 360 degrés et rassemblant tous les partis politiques du Pouvoir RHDP et de l’Opposition du CNT, les Syndicats et la Société civile, autour du Programme d’industrialisation sociale et du Nouveau Président pour réconcilier les Ivoiriens .

 

VIVE LA NOUVELLE COTE D’IVOIRE INDUSTRIALISÉE, SOCIALE ET SOLIDAIRE, AVEC :

-          Une Constitution industrialisante, faisant obligation aux nouveaux Candidats à la Présidentielle d’avoir un Programme d’industrialisation, d’une part, et interdisant aux anciens Présidents qui ont déjà dirigé le Pays, d’être de nouveau, Candidat, pour cause d’incapacité et d’impuissance à industrialiser le Pays pendant les trente dernières années et parce qu’ils sont à l’origine des trois décennies de développement perdues aux conséquences sociales désastreuses, d’autre part.

-          Un nouveau Projet électoral présidentiel direct et complet

-          Un Président ayant un Programme d’industrialisation pour développer le Pays

-          Un Président ayant le savoir-développer et capable de vaincre la Calamité sociale

-          Une Nouvelle Côte d’Ivoire industrialisée, sociale, solidaire, inclusive et humaniste.

 

LE MINISTRE ANIKPO DANIEL, Inventeur de la Méga économie et

Président du Mouvement citoyen pour l’industrialisation, 

 SERCOM MCI

lereperedabidjan
`