Dimanche 14 Avril 2024 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Politique

Rapport Préliminaire du Forum des Organisations pour le Renforcement de la Démocratie en Afrique (FODA) sur les Élections Régionales et Municipales de 2023 en Côte d'Ivoire

lereperedabidjan


Abidjan, le 4 septembre 2023 - Aujourd'hui, le Forum des Organisations pour le Renforcement de la Démocratie en Afrique (FODA), sous la direction de son coordinateur général, M. Yoro Bi Ta Raymond, a tenu une conférence de presse pour présenter son rapport préliminaire sur les élections régionales et municipales qui se déroulent le 2 septembre 2023 en Côte d'Ivoire. Cette mission d'observation électorale a été menée en collaboration avec plusieurs organisations partenaires, dont le Conseil Africain des Actions Concertées (CAFAc), l'ONG Jeunesse Active, le Mouvement Ivoirien des Droits de la Jeunesse (MIDJ), le MESNTIC, et l 'ONG Cœur d'Amour, en partenariat avec la Convention de la Société Civile (CSCI).

M. Yoro Bi Ta Raymond a souligné que dans l'ensemble, les élections se déroulent dans le calme sur l'ensemble du territoire national. Cependant, des incidents ont été signalés dans plusieurs circonscriptions électorales, notamment le non-respect des heures d'ouverture des bureaux de vote, des agents électoraux incomplets, et des problèmes liés au matériel électoral dans certains bureaux de vote. Il a précisé que bien que ces incidents ayant eu lieu, ils ne remettent pas en question la crédibilité globale du processus électoral.

Le FODA et ses partenaires ont déployé 57 observateurs dans la commune de Port Bouët, sur les 167 observateurs accrédités par la Commission Electorale Indépendante (CEI). Leur mission d'observation s'étend dans plusieurs régions, y compris Abidjan, Yamoussoukro, le Haut Sassandra, le Gontougo, le Tonkpi, la Marahoué, le Gbèkè, le Béré, Cavally et le Guémon.

Les rapports préliminaires indiquant que les problèmes majeurs tels que l'absence d'agents électoraux à l'heure d'ouverture des bureaux de vote et le déficit de matériel électoral ont été rapidement corrigés par la CEI, ce qui a permis au examen de se se dérouler dans la paix malgré quelques tentatives de perturbations.

M. Yoro Bi Ta Raymond a également noté que la CEI doit être plus vigilante dans le choix de ses agents électoraux pour éviter les tensions liées à la politique et aux erreurs dans les bureaux de vote. Cependant, aucun incident grave qui justifiait l'annulation des élections n'a été signalé dans les régions visitées lors du scrutin.

En attendant la publication du rapport final, le FODA recommande à la CEI de corriger les imperfections constatées lors de ces élections régionales et municipales en vue des prochains scrutins en 2025. L'accent devrait également être mis sur l'équilibre au sein des commissions locales de la CEI pour garantir un processus électoral transparent et équitable.

Cette déclaration du FODA souligne l'importance de l'observation électorale pour renforcer la démocratie en Afrique et assure que les élections en Côte d'Ivoire, bien que confrontées à des défis, ont globalement été menées de manière crédible. Le rapport final détaillé sera attendu dans un avenir proche pour fournir une analyse complète de ces élections.

D'M

lereperedabidjan
`