Dimanche 16 Janvier 2022 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Economie

Côte d'Ivoire / La 8ème édition d’ARCHIBAT a refermé ses portes

lereperedabidjan

 

Démarré depuis le 8 décembre dernier, la 8ème édition du salon international de l'architecture (ARCHIBAT) a refermé ses portes le samedi 11 décembre à la salle des fêtes de Sofitel hôtel Ivoire.

Les conclusions et les recommandations de cette huitième édition du salon Archibat ont été remises au ministre de la construction du logement et de l'urbanisme représenté par son Directeur de Cabinet Diabaté Kaladji.

M.  Boga N'guessan Ismaël, commissaire général d’ARCHIBAT a précisé que ce salon 2021 a enregistré 150 exposants de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Burkina Faso, de la Tunisie, de la Suisse, de la France,  entre autres, au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan et plus de 12.000 visiteurs.

Par ailleurs, le président du Conseil national de l’Ordre des architectes de Côte d’Ivoire (CNOA), Joseph Amon, a salué la tenue de cette édition qui a permis de nombreuses innovations, une offre de nouvelles technologies ainsi qu’une gamme de produits de bon niveau dans de beaux stands avec une animation.

Notons que  la SOTACI est le gagnant du concours du plus beau Stand. Des prix ont été remis également à des entreprises exposantes et à des professionnels du secteur.

JK

 

Ci-joint la déclaration du comité scientifique :

Archibat, le salon de l’architecture et du bâtiment a fermé ses portes le 11 décembre 2021, au cours d’une cérémonie marquée par le sacre de la Société des Tubes d’Acier et d’Aluminium en Côte d’Ivoire (Sotaci) qui remporte le Super Prix du plus beau stand.

Le parrain, le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU), Bruno Nabagné Koné, empêché, c’est son Directeur de cabinet, Diabaté Kaladji, qui a assuré la présidence de la cérémonie de clôture, qui a été ponctuée par diverses allocutions. Celles du Commissaire Général (Ismaël Boga-N’Guessan), le Président du Comité scientifique, Dr Roger N’Guessan, le Président de l’Ordre des Architectes de Côte d’Ivoire, Joseph Amon et le Directeur de cabinet du MCLU. 

Le Commissaire Général du salon et Directeur Général de Axes Marketing, Ismaël Boga-N’Guessan a d’abord adressé ses remerciements à tous les 150 exposants grâce à qui cette 8ème édition d’Archibat a eu lieu ; en saluant de manière particulière la délégation tunisienne, avant de présenter les excuses aux exposants pour le retard dû à la livraison des stands. Malgré tout, il a dit sa satisfaction globale des organisateurs et des participants pour la réussite du salon en dépit du contexte de crise sanitaire, preuve de la résilience des acteurs économiques. Pour preuve, il a estimé à 12 500 le nombre de visiteurs du salon, selon les chiffres obtenus à la mi-journée du samedi.

Tenue des assises du bâtiment et du développement durable

« Notre salon a enregistré un succès », s’est exprimé Joseph Amon, le Président de l’Ordre des Architectes de Côte d’Ivoire (OACI). Dans la « Déclaration d’Archibat 2021 », qui a été remise au Directeur de cabinet du MCLU, à l’issue des travaux de ce salon, l’OACI justement, invite à la « rationalisation de la fabrique de la ville », et propose une tenue des « Assises du bâtiment et du développement durable » au cours desquelles plusieurs problématiques seront exposées afin d’y apporter des solutions concrètes. 

Les exposants, maillon indispensable pour la tenue d’Archibat, ont reçu des diplômes de participation. En ce qui concerne le concours du plus beau stand, SOTACI a remporté la distinction dans le « Pavillon Bâtir ». Le lauréat dans le « Pavillon Finir – Aménager » est BIFEM PARALU. Comme lors de la précédente édition en 2019, c’est l’entreprise URBANEA qui a remporté la mise dans le « Pavillon Habiter – Décorer ». Étant hors compétition, le stand de l’OACI a tout de même décroché le Prix spécial. Le Super Prix est revenu à la Société des Tubes d’Acier et d’Aluminium en Côte d’Ivoire (Sotaci), qui succède ainsi à URBANEA. 

Enfin, le Directeur de cabinet du MCLU, évoquant les thématiques débattues lors des travaux scientifiques parmi lesquels l’aménagement des villes, le rôle des collectivités et la question de l’aménagement urbain durable, Diabaté Kaladji, au nom du ministre, estime qu’ils « s’intègrent parfaitement dans la nouvelle vision stratégique du Département». Laquelle vise à: « garantir une planification urbaine cohérente et durable de nos villes, à travers la  poursuite de l’élaboration des documents de planification urbaine (PUD des chefs-lieux de Départements et Plan d’urbanisme de détail) ; assurer une gestion moderne et sécurisé du foncier urbain, à travers le projet de simplification et de transformation digitale, en vue d’accélérer la délivrance des titres de propriété ; renforcer le contrôle des constructions aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays, en vue de lutter efficacement contre les constructions anarchiques et éviter les effondrements d’immeubles ; renforcer les capacités techniques des acteurs du secteur, à travers des centres de formation professionnelle et à poursuivre la production à grande échelle de logements, à travers la redynamisation du Programme Présidentiel de Logements Sociaux et Économiques, aussi bien au niveau de son financement (Parafiscalité), de sa coordination (Agence de l’Habitat), que de son accessibilité aux ménages du secteur informel (Fonds de garantie) ».

Cinq panels au menu

« Je voudrais donc vous rassurer que toutes les propositions issues vos échanges ont été bien notées et feront l’objet d’un suivi particulier pour leur mise en œuvre », a conclu Diabaté Kaladji sous les applaudissements de l’assistance.

C’est sous le thème « La fabrique de la ville aux professionnels » que s’est tenu du 8 au 11 décembre 2021, le Salon de l’architecture et du bâtiment. Cinq panels ont été débattus par les conférenciers de haut rang : « La fabrique de la ville : enjeux, processus et acteurs » ; « Aménager la ville autrement : la participation des professionnels au cœur du nouveau projet urbain » ; « De nouvelles compétences dans le champ de la fabrique de la ville » ; « le rôle des collectivités : développer et soutenir la professionnalisation de la fabrique de la ville dans les territoires » et « Aménagement urbain durable ; les défis du changement climatique »

En se séparant les organisateurs et les exposants ont pris rendez-vous pour la prochaine édition, en octobre 2023, sur le site du Parc des expositions, sur la route de l’aéroport et qui est en construction. Entre-temps, les différents contacts noués par les 150 exposants et au cours des rencontres B to B organisées par certaines entreprises pourront être concrétisés par des contrats juteux.

 

lereperedabidjan
`