Mercredi 08 Février 2023 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Sport

Côte d’Ivoire / Le mouvement sportif formé sur la lutte contre le dopage à Abidjan

lereperedabidjan

 

Des acteurs du mouvement sportif de Côte  d’Ivoire ont bénéficié, jeudi 13 octobre 2022, à Abidjan, d’un atelier de formation et de sensibilisation sur la lutte contre le dopage, à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) de Marcory.

Initié par la direction de la professionnalisation et de l’économie du sport, en collaboration avec le Comité national de lutte anti dopage (CNLAD), cet atelier d’un jour visait à sensibiliser  et informer les acteurs du mouvement sportif  sur les principes de base de la lutte antidopage.

Selon le directeur général des sports, Bertin Koffi, le sport est reconnu de tous comme une véritable industrie pourvoyeuse de richesses, génératrice d’équilibres et productrice de valeurs fondatrices des sociétés. D’où la volonté du gouvernement ivoirien, à travers la loi sur le sport de 2014, de s’inscrire dans cette vision.

« Cette exigence de performance ne sautait prospérer dans un environnement vicié, malsain, pollué ou altéré par toutes formes de pratiques s’inscrivant aux antipodes de l’éthique sportive. Au nombre de ces pratiques, figure le dopage », a averti M. Koffi, à l’ouverture de l’atelier.

Le ministre des Sports, Paulin Claude Danho, abondant dans le sens, a rappelé la volonté de l’Etat ivoirien de prendre la question du dopage à bras le corps. Ce qui se matérialisera dans les prochains mois par la construction d’un centre antidopage à la cité olympique d’Ebimpé.

« Le dopage est un fléau qui ne doit pas tuer nos athlètes. Je voudrais remercier tous les acteurs qui ont pris de leur temps pour venir partager leurs expériences avec vous. Je vous en supplie, ne laissez pas mourir cette graine qui vient d’être plantée en vous. Vous êtes la bonne terre, la graine est tombée il faut qu’elle puisse prospérer », conseillé M. Danho.

L’atelier a été meublé de diverses communications sur la médecine de sport et le dopage dans le milieu du sport animées par trois experts dont Pr Constant Antoine Roux.

Il se tient où moment où le portier titulaire de la sélection nationale de football, Sylvain Gbohouo, est sous sanction de la Fédération internationale de football association (FIFA) pour avoir consommé un médicament figurant sur la liste des produits prohibés pour les athlètes.

A

lereperedabidjan
`