Lundi 22 Juillet 2024 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Economie

Sommet Corée du Sud – Afrique/ Le Secteur privé ivoirien s’inscrit dans une dynamique de renforcement de ses partenariats économiques

lereperedabidjan

Afin de renforcer ses liens économiques avec l’Afrique, la Corée du Sud a organisé les 4 et 5 juin 2024, un sommet à Seoul, qui a mobilisé plusieurs Chefs d’Etat et de Gouvernement du Continent. Ce premier sommet entre ce pays, 4ème puissance économique d’Asie et 13ème au plan mondial, et les pays africains, avait pour thème « L'avenir que nous construisons ensemble : Croissance partagée, durabilité et solidarité ».

La Côte d’Ivoire, qui était présente à cette grande rencontre internationale à travers une délégation présidentielle comprenant le Secteur privé, a obtenu auprès du Fonds coréen de coopération pour le développement économique un prêt de 1 milliard de USD soit 600 milliards FCFA, en vue de réaliser divers projets de développement sur la période 2024-2028.

Ce Sommet a marqué, irréversiblement, les nouvelles ambitions économiques sud -coréennes sur le Continent car à cette occasion, ce pays s’est engagé, globalement, à doubler son aide publique au développement en faveur de l’Afrique. En effet, il est prévu 10 milliards de dollars d’ici à 2030, et 14 milliards de dollars de financements à l’exportation pour aider les entreprises coréennes à développer leurs échanges commerciaux et leurs investissements sur le Continent. La Corée du Sud a, également, convenu d’établir un dialogue de haut niveau pour une coopération sur les chaînes d'approvisionnement en minéraux critiques et promis de contribuer activement aux efforts d’intégration économique régionale de l’Afrique par le biais de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

En invitant le Secteur privé dont la CGECI, représenté par son Président, M. Ahmed Cissé et plusieurs Administrateurs, à faire partie de sa délégation, le Président de la République, Alassane Ouattara, a donné aux entreprises l’opportunité d’exporter du « Made in Côte d’Ivoire » et a permis qu’il y ait des interactions constructives entre investisseurs ivoiriens et coréens.

C’est dans cet élan qu’il a reçu, en marge du Sommet, le Président du Patronat Ivoirien et son confrère de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), M. Faman Touré, ainsi que les membres de leurs délégations. Les échanges ont porté sur plusieurs points essentiels tels que la politique économique de la Côte d’Ivoire et le renforcement des relations commerciales et industrielles entre les communautés d’Hommes d'affaires ivoiriens et coréens.

C’est également dans cette perspective et aussi pour des raisons de mobilisation plus accrues de capitaux privés coréens en terre africaine que s’était tenu, le 05 juin 2024, un Business Forum. A cette occasion, devant plus de 400 opérateurs économiques, des Chefs d’Etat et de Gouvernement, le Président Alassane Ouattara a mis en évidence les opportunités d'affaires en Afrique, plus particulièrement en Côte d’Ivoire. Il a exhorté la communauté d’hommes d’affaires Coréens à accroître leurs investissements en Côte d’Ivoire et exprimer son souhait d’un renforcement accru des échanges commerciaux entre les deux pays.

Le Président du Patronat ivoirien, Ahmed Cissé, présent à ce Forum aux côtés du Chef de l’Etat, a, pour sa part, fait la promotion du Secteur privé ivoirien et multiplié les contacts en faveur d’un rapprochement des communautés d’affaires Ivoiriennes et Coréennes. Cette coopération pourrait donc permettre au Patronat ivoirien d’être plus présent en Asie de l’Est, ce après Singapour et la Malaisie, qui ont reçu des missions économiques du Secteur privé ivoirien en 2022 et 2023.

A l’issue du Business Forum, la délégation du Patronat ivoirien a eu une séance de travail avec le Global Green Growth Institute (GGGI), une institution mondiale pour la croissance verte qui soutient les pays émergents et en développement, qui souhaitent développer des stratégies rigoureuses en alliant croissance économique et durabilité environnementale. Pour rappel, un Mémorandum d'Entente (MoU) entre la CGECI et GGGI, avait été signé le 24 avril 2024, à la Maison de l'Entreprise à Abidjan. Ce MoU prévoit de renforcer les initiatives du Secteur privé en matière de lutte contre le changement climatique dans certains domaines clés tels que l’agriculture, l’énergie, et la préservation des forêts. Il servira donc de levier important pour développer l’économie circulaire avec la gestion des déchets, la promotion du financement climatique, dans la perspective d’augmenter les flux de financement et de renforcer les capacités des entreprises.

A l’ouverture du Sommet, les Présidents Ahmed Cissé et Faman Touré avaient pris part à une cérémonie de Signature de Convention de promotion de l’industrie et du commerce entre la Côte d’Ivoire représentée par le Ministre Souleymane Diarrassouba et la Corée du Sud.

lereperedabidjan
`