Jeudi 20 Février 2020 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Société

21e édition du prix Ebony : Serges Koléa, super Ebony 2019

lereperedabidjan

               

La 21ème soirée des Ebony, Nuit de la communication a tenu ses promesses ce samedi 18 janvier 2020 à l'hôtel Président de Yamoussoukro, avec le sacre de Serges Koléa, journaliste à la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne ( RTI). Il remporte un véhicule flambant neuf et une importante somme d’argent ainsi que plusieurs terrains.
Avant le super-prix, il a raflé le prix du meilleur journaliste de la télévision, le prix de la meilleure interview et le prix du meilleur reportage des droits de l'Homme.

Le prix Ebony du meilleur journaliste radio a été remporté par Soro Sita de Radio Côte d'ivoire. Francis Kouamé Yao du quotidien gouvernemental, Fraternité Matin, a, quant à lui, décroché le prix Ebony presse écrite. Plusieurs autres prix sectoriels ont été remis aux journalistes pour leurs productions de l’année 2019.

Bien avant, Jean-Claude Coulibaly, président de l’UNJCI a salué la forte mobilisation de ses confrères dans la capitale politique de la Côte d'Ivoire. Une belle présence qui donne ‘’un éclat particulier’’ à la célébration, organisé sous le thème: ‘’ Quel appui aux médias pour un journalisme responsable et de qualité ?‘’. Il s'est saisi de cette cérémonie pour faire un plaidoyer auprès des autorités ivoiriennes à travers la ministre Kaba Nialé, qui représentait à l'occasion le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, parrain de cette 21ème édition.
Selon le président de l'Unjci, le changement de paradigme qui s'impose à la grande famille de la presse pour sa survie ne peut s'opérer sans un appui franc et conséquent de l'état. " Nous souhaitons une subvention directe de l'état à hauteur de 0, 01% du budget annuel de l'état, soit environ 8 milliards de francs CFA ", a-t-il plaidé.
À en croire le président des journalistes ivoiriens, ces fonds contribueront à l'émergence d'une presse responsable et de qualité au service de toutes les populations de Côte d'Ivoire.

La ministre Kaba Nialé a promis transmettre les doléances de la presse au Premier ministre. Elle a, par ailleurs, invité la presse en cette année électorale à contribuer à l'apaisement à travers les plumes et micros.

 AB

lereperedabidjan
`