Mardi 15 Octobre 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Culture

Arts visuels/6 jeunes talents sous les feux des projecteurs

Ils sont jeunes et talentueux. Leur mode d’expression : l’art visuel. Eux sont les lauréats du concours d’arts visuels organisé par la Rotonde des arts d’Abidjan Plateau. Le Jeudi, 29 août 2019 leurs œuvres étaient au centre d’une exposition dans cette galerie d’art. Par ordre de mérite, Kamagaté Soumaïla, Charles Henri Delafosse, Lana Arma, Prohouly Joseph, Atté Assi ont expliqué leurs créations au public présent.

 Le premier lauréat  travaille sur l’enfance notamment les enfants jouant à même le sol. Lui-même, enfant était adepte des jeux dans la poussière du sol où l’on apprend beaucoup. Et cette enfance insouciante qui l’a marquée l’inspire et  transparaît dans ces œuvres. Il fait partie des jeunes artistes qui arrivent à s’affirmer dans cette galerie d’art. Dans ces œuvres, à travers une technique mixte,  transparaît un contraste qui donne de la luminosité à tous les éléments. En témoigne ‘’ Jeux d’enfant’’, ‘’Mon ardoise’’ et ‘’A l’école’’. Le second lauréat, quant à lui, a peaufiné sa photographie et rendu son objectif éloquent. Cela est visible dans  ‘’Influençable’’, ‘’Solitaire’’ et ‘’Immortelle.

 L’œuvre de Lana Arma est asymétrique, coloré et gaie. Il retrace, selon l’auteure, des pièces du puzzle de sa vie et se veut le miroir de la vie de chacun. Pour cette série, elle n’a pas hésité à se lancer dans l’abstrait avec en  évidence la peinture or. Entre ‘’Why’’ et ‘’World’’ il faut voir, selon l’auteur, les doutes et les remises en question quotidiens. Atté Assi, lui est un artiste  du recyclage qui travaille à débarrasser la ville de ses détritus. Il récupère donc les morceaux de pagne chez des couturiers qu’il met en valeur dans ses tableaux à travers une technique mixte. Joseph Prohouly, pour sa part, est un impressionniste de l’abstrait ses toiles sont l’expression de son vécu et des maux qui minent la société.  En illustre ‘’Stop corruption’’, ‘’Peace’’ et ‘’Le dernier appel’’. S’agissant d’Emmanuel Grebo, c’est un amoureux de masques et de culture pop. Ses sculptures sont un mix de ces deux amours comme le montre ‘’Le fauve’’, ‘’La nature’’ et ‘’Homme et femme’’. Pour rappel, ces  lauréats ont été sélectionnés à l’issue du concours d’art visuel organisé du 15 au 31 mai dernier par  la Rotonde et  dont le thème était ‘’Demain l’Afrique’’. S’adressant aux artistes amateurs ou professionnels, il a permis de ressortir 12 présélectionnés. Au terme du vote du public, 6 lauréats ont été proclamés. Leurs œuvres meubleront l’intérieur d’un hôtel qui ouvrira ses portes à Abidjan en juin.

Essoh Lohoues 

`