Dimanche 28 Novembre 2021 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Interview

COTE D’IVOIRE-Assemien Coralie Marcelle PDG de NBPJ

lereperedabidjan

« A tous ceux qui désirent entreprendre ayez une vision limpide de vos aspirations »

Racontez-nous votre parcourt?

Je suis Assemien  Corallie Marcelle, je me lance en 2011 dans le commerce en allant à la frontière du Ghana (Élibou). 10 années écoulées, je me bats pour tirer mon épingle du jeu après plusieurs échecs, des boutiques qui ont dû fermer, je comptabilise à ce jour 5 sous-entreprises réunies.

Expliquez-nous vos premiers pas dans l'entrepreneuriat?

En 2011, mon premier voyage à Elibou à la frontière du Ghana j’arrive alors que la dame qui devait me guider est injoignable. Étant nourrice, je devais relancer d’autant plus que j’arrivais pour la première fois dans une ville que je ne connaissais pas auparavant après réflexion je décide de foncer Résultat: objectif atteint. En plus d’être décisive cette expérience a été marquante.

Que représente l'entrepreneuriat pour vous?

L’Entrepreneuriat représente le début de la Liberté pour moi, décider d’Entreprendre c’est dire oui au changement. Selon moi L’entrepreneuriat contribue au développement d’un pays, celui de créer de nouvelles opportunités, emmener le taux de chômage à décroître. Un pays avec un maximum d’Entrepreneur est un pays prometteur.

 

Quels sont les freins à l'entrepreneuriat féminin?

Selon mon observation et mon expérience l’obstacle c’est d’être confronté aux compromis et propositions indécentes, il faut tout simplement des exemples de réussites féminins pour susciter de plus  l’entrepreneuriat féminin.

Quelle est votre vision?

Ma vision est tellement grande et claire que par moment je souris seul en y pensant, je me vois être dans mon secteur d’activité le modèle de plusieurs, que dis-je? De bon nombre, être dans le réflexe du consommateur et du savant.

 

Que faut-il pour être un bon entrepreneur en Afrique?

 

Pour être un bon entrepreneur en Afrique, il faut une bonne formation et  un bon mentoring. Le crédit, la fraternité, le sentimentalisme, le manque de rigueur tuent l’entrepreneur en Afrique.

 

Un message pour les aspirants entrepreneurs?

 

 A tous ceux qui aspirent à L’entrepreneuriat, je dirai foncez, osez, croyez... Surtout ne vous fixez pas de limites, ne vous trouvez pas d’excuses. Tout est possible à celui qui croit.

A tous ceux qui désirent entreprendre ayez une vision limpide de vos aspirations. Pensez impact, implantez, innovez, changez. Comme j’aime à le dire la vitesse à laquelle tu cours dépend de ce qui te poursuit. Ta condition de vie, celle de ta nation doivent susciter en toi la rage positive de changer les choses, c’est ensemble que nous sommes plus forts alors rêvons.

La rédaction du Repère d’Abidjan

lereperedabidjan
`