Mardi 25 Février 2020 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité

COTE D’IVOIRE-Discours du Chef de l’Etat , lors des échanges de Vœux de Nouvel An avec le Corps Diplomatique accrédité en Côte d'Ivoire

lereperedabidjan

 

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

Madame et Messieurs les Présidents d’Institutions ;

Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense ;

Mesdames et Messieurs les Ministres ;

Mesdames et Messieurs les Secrétaires d’Etat ;

Excellence Monsieur le Nonce Apostolique, Doyen du Corps Diplomatique ;

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Membres du Corps Diplomatique accrédités en Côte d’Ivoire ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales accrédités en Côte d’Ivoire ;

Mesdames et Messieurs les Consuls Honoraires ;

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs de Côte d’Ivoire au Département central ;

Mesdames et Messieurs ;

Chers Frères, Chères Sœurs,

C’est toujours avec un plaisir particulier que je vous retrouve, Membres du Corps Diplomatique et Représentants des Organisations Internationales accrédités en Côte d’Ivoire, à cette même période de l’année nouvelle, pour la traditionnelle cérémonie d’échanges de vœux de Nouvel An.

Monseigneur Paolo BORGIA, je voudrais, à nouveau, vous souhaiter la bienvenue en Côte d’Ivoire et vous renouveler mes vœux de plein succès dans la mission que vous débutez dans notre pays.

Je vous prie de transmettre à sa Sainteté le Pape François, nos vœux les plus heureux pour l’année nouvelle.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Je voudrais vous exprimer toute ma reconnaissance pour les vœux chaleureux et les encouragements que vous venez de m’adresser, ainsi qu’au Gouvernement et au peuple ivoiriens.

En retour, je forme pour chacun et chacune de vous, pour vos familles, pour les Chefs d’Etat et les Dirigeants des Organisations que vous représentez, des vœux de santé et de bonheur, de paix et de prospérité pour l’année 2020.

Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique, Excellences, Mesdames et Messieurs,

La cérémonie de ce matin m’offre l’occasion de vous exprimer, au nom du peuple et du Gouvernement ivoiriens, ainsi qu’en mon nom personnel, notre profonde gratitude pour les actions que vous avez menées au quotidien en faveur de la consolidation des relations d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et vos pays et Organisations durant l’année écoulée.

Je voudrais aussi saisir cette occasion pour souhaiter la bienvenue et réitérer mes félicitations aux nouveaux Ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire et qui m’ont présenté leurs Lettres de Créance au cours de l’année 2019 et en ce début d’année 2020.

Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique, Excellences, Mesdames et Messieurs,

La Côte d’Ivoire a poursuivi, en 2019, son engagement sur la scène internationale et contribué à la recherche de solutions collectives aux menaces globales qui font peser un grand péril sur nos pays.

La Côte d’Ivoire a achevé, le 31 décembre 2019, son mandat de deux années au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies en qualité de Membre non permanent.

Ce mandat, de l’avis de tous, a été un succès, en dépit de la grande division du Conseil de Sécurité.

Dans ce contexte difficile, la Côte d’Ivoire a été appréciée pour sa détermination à concilier les points de vue et à rechercher inlassablement le compromis le plus utile à la paix, notamment sur les questions les plus complexes, en particulier sur le continent africain.

Mon pays a également, au cours de cette période, partagé avec la Communauté internationale, les recettes qui ont fait la réussite de notre gestion de la sortie de crise et de la reconstruction post-conflit, après la crise postélectorale.

Par ailleurs, la Côte d’Ivoire a fait adopter d’importantes résolutions en faveur de la paix et de la sécurité dans le monde, pendant sa Présidence du Conseil de Sécurité en décembre 2018.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

L’expansion du terrorisme au Sahel et en Afrique de l’ouest demeure une source de préoccupation pour mon pays et une priorité de notre action multilatérale. La Côte d’Ivoire continue de militer en faveur d’une réponse collective à cette menace et d’une plus grande implication des grandes puissances au Sahel.

Nous devons gagner ensemble la guerre contre cet ennemi commun qui fragilise la sécurité internationale et le développement de nos pays. Dans ces conditions, il est urgent que la Communauté internationale matérialise son soutien à la force conjointe du G5 Sahel, et appuie la CEDEAO dans la mise en œuvre de son plan régional de lutte contre le terrorisme adopté le 21 décembre 2019, à Abuja.

Elle doit surtout œuvrer à mettre fin à l’escalade militaire en Libye afin de créer les conditions de la sécurité au Sahel et en Afrique de l’ouest.

Je tiens ici à remercier tous nos partenaires pour leur engagement et leurs contributions dans la lutte contre le terrorisme dans le sahel et en Afrique de l’ouest. Dans ce contexte, je voudrais saluer tout particulièrement la France pour le choix porté sur la Côte d’Ivoire pour abriter l’Académie Internationale de Lutte Contre le Terrorisme (AILCT).

Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique ;

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Le changement climatique constitue une autre préoccupation majeure pour la Côte d’Ivoire, qui attache une grande importance à la lutte contre le réchauffement climatique et à la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le Climat.

Les résultats mitigés de la COP25 de Madrid nous interpellent tous, au moment où l’Afrique continue de subir de plein fouet, et injustement, les conséquences désastreuses du dérèglement climatique.

Les pays développés doivent exprimer de nouvelles ambitions en matière de réduction de leurs émissions de gaz à effet de Serre, de financement de l’Adaptation des économies des pays du Sud, et d’accès aux technologies relatives au développement des énergies renouvelables.

La Côte d’Ivoire, conformément à sa politique climatique, poursuivra ses actions relatives au rééquilibrage de son mix énergétique au profit des énergies renouvelables, à la reconstitution de son patrimoine forestier et au développement d’une agriculture neutre en Carbone.

Je voudrais, à cet égard, remercier nos partenaires qui nous accompagnent sur l’ensemble de ces projets.

Au plan régional, la fin de l’année 2019 a été marquée, comme vous le savez, par l’annonce que j’ai faite, le 21 décembre 2019, en ma qualité de Président en exercice de l’UEMOA et au nom de mes pairs, Membres de cette Institution, relative à la réforme historique, entreprise avec la France, du système monétaire commun des pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine.

Cette réforme a pour objectif de renforcer le système monétaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine et de préparer l’intégration des pays de l’UEMOA dans le système monétaire de la CEDEAO, avec l’ECO, comme monnaie unique.

Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique, Excellences, Mesdames et Messieurs, La Côte d’Ivoire a abrité d’importantes rencontres internationales en 2019 et j’ai moi-même porté la voix de mon pays dans plusieurs Sommets internationaux. Je voudrais, à ce titre, me réjouir de l’accueil qui nous a été réservé à SOTCHI, en octobre 2019, dans le cadre de notre participation au Premier Sommet Russie - Afrique, et féliciter le Président Vladimir POUTINE pour le succès de cette importante rencontre.

Dans la même perspective, je voudrais rendre hommage à la Chancelière Angela MERKEL pour son action en faveur du financement du développement de l’Afrique, et pour les remarquables résultats de la 3ème édition de la Conférence du G20 Compact with Africa, qui s’est tenue à Berlin en novembre 2019. Je renouvelle mes félicitations au nouvel Empereur NARUHITO, du Japon, pour son intronisation le 22 octobre 2019, à Tokyo, et à laquelle j’ai eu l’honneur de participer en compagnie de la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA.

Au titre des visites de mes homologues et des personnalités de haut niveau dans notre pays, je voudrais mentionner les dernières en date, notamment celles du Président de la République Française, Emmanuel MACRON, les 20, 21 et 22 décembre 2019 et du Président Theodoro Obiang NGUEMA MBASOGO, de la République sœur de Guinée Equatoriale, le samedi 28 décembre dernier.

J’ai eu également le privilège d’effectuer des visites officielles auprès de plusieurs Etats et Institutions représentés dans notre pays, dont l’Arabie Saoudite et le Qatar. Je voudrais profiter de cette cérémonie de vœux pour réitérer mes remerciements aux autorités qui m’ont accueilli et les assurer de la volonté de la Côte d’Ivoire de renforcer chaque jour davantage les liens d’amitié et de coopération qui existent si heureusement entre nos pays.

La Côte d’Ivoire se félicite du renforcement de sa position d’importante plaque tournante en Afrique de l’ouest qui abrite de grandes rencontres internationales. Je voudrais, à cet égard, solliciter à nouveau, le soutien de vos Chefs d’Etat et de Gouvernement et des Responsables de vos Organisations respectives, en vue d’assurer le succès du 27ème Congrès de l’Union Postale Universelle (UPU) qui se tiendra, à Abidjan, du 10 au 28 août 2020.

Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique, Excellences, Mesdames et Messieurs, Dans le cadre de vos fonctions, je sais que vous suivez attentivement les développements et l’actualité politique de notre pays, en rapport avec l’élection présidentielle prévue en octobre 2020.

Je voudrais vous rassurer. La paix, la stabilité, la modernisation de notre pays et la cohésion sociale auxquelles nous sommes parvenues, sont désormais irréversibles. Par ailleurs, notre pays s’est doté d’une Constitution porteuse des valeurs démocratiques et d’Institutions solides qui garantissent une dévolution démocratique du pouvoir. Toutes les conditions sont maintenant réunies pour que l’élection présidentielle à venir soit transparente, juste, ouverte et apaisée. Les préparatifs de ce scrutin se déroulent normalement.

A cet effet, la Loi portant recomposition de la Commission Electorale Indépendante (CEI) a été promulguée le 05 août 2019, les 15 membres de la Commission Centrale ont prêté serment le 27 septembre 2019 et les Commissions électorales locales ont été installées. Par ailleurs, le Gouvernement rencontrera les partis politiques et la Société civile, dès le mois de janvier, avant de finaliser le travail sur le cœur du processus, c’est-à-dire le code électoral.

En outre, afin de permettre aux Ivoiriens de disposer de toutes les pièces nécessaires à leur participation au vote, l’opération d’enrôlement, dans le cadre de l’élaboration du Registre National des Personnes Physiques (RNPP), a été lancée le 11 décembre 2019.

A la demande de la Commission Electorale Indépendante (CEI), le Ministère des Affaires Etrangères a, d’ores et déjà, sollicité l’assistance électorale des Nations Unies, de l’Union Européenne, de l’Union Africaine, de l’Organisation Internationale de la Francophonie et de la CEDEAO. Je voudrais remercier le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio GUTERRES, qui a dépêché en novembre 2019, une importante mission d’évaluation des besoins électoraux.

Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique, Excellences, Mesdames et Messieurs,

Vos pays et vos Organisations ont toujours été à nos côtés dans la réalisation des importants progrès économiques, sociaux et humains que j’ai présentés à mes compatriotes dans mon discours à la Nation le 31 décembre 2019.

Je voudrais vous rassurer que nous continuerons de redistribuer les fruits de la croissance et d’être aux côtés des populations défavorisées, notamment à travers le Programme Social du Gouvernement.

Le Gouvernement continuera à travailler, avec détermination, à la sécurité, à l’amélioration des conditions des Ivoiriens et au rayonnement de notre pays sur la scène internationale.

Je compte donc sur chacun et chacune de vous de vous pour être les dignes Ambassadeurs de la Côte d’Ivoire auprès de vos Etats et Organisations Internationales, pour témoigner du dynamisme de notre pays et de son ouverture au monde.

Je voudrais clore mon propos en vous souhaitant, à nouveau, à chacune et à chacun de vous, une Bonne et Heureuse année 2020 !

Je vous remercie. 

lereperedabidjan
`