Mardi 15 Octobre 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Société

La lutte contre la traite des enfants va s'intensifier avec plus de moyens pour la Police ivoirienne

La Sous-Direction de la Police ivoirienne chargée de la lutte contre la traite des enfants a reçu ce mercredi du matériel, notamment deux véhicules de type 4x4, du matériel informatique et de bureau d'une valeur de 80 millions de F CFA. Ces moyens ont été remis par le Comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS), présidé par la Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara et le Comité interministériel de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CIM).

Pour Patricia Yao, secrétaire exécutive du CNS, représentant la Première Dame, il s’agit d’intensifier la lutte contre le travail des enfants et réprimer les trafiquants. Elle en a profité pour dresser un bilan du CNS et le CIM.

Ainsi, de création en 2011 à ce jour, ces deux organes ont mis en place trois plans d’actions ayant permis d’organiser la lutte contre le travail des enfants à travers des campagnes de sensibilisation le phénomène.

Une ligne gratuite d’assistance (116) pour alerter face aux situations d’enfants en détresse a été ouverte. Ce sont ainsi près de 8.000 enfants qui ont été secourus et placés dans des centres d’accueil avant de les intégrer dans le système éducatif.

Deux autres centres d’accueil sont d’ailleurs en cours de construction et devraient être bientôt livrés, l’un à Bouaké et l’autre à Ferkessédougou, selon Patricia Yao.

Dans cette lutte, l’Etat ivoirien a mis en cadre un cadre juridique et institutionnel avec l’adoption de lois spécifiques réprimant la traite des enfants. Résultat, près de 200 trafiquants de 2012 à 2017 ont été mis aux arrêts.

Le Ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, a salué les résultats enregistrés tout en appelant la Police à traquer les trafiquants sur toute l’étendue du territoire pour une meilleure image de la Côte d’Ivoire.

L’R

`