Accédez au site 10s
Jeudi 21 Novembre 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Société

Leadership transformationnel /Le Cerpih forme plus de 40 jeunes au leadership positif

lereperedabidjan

‘’Je m’engage, je positive, j’impacte’’ tel était le slogan des jeunes réunis à Cocody Abidjan  dans le cadre du séminaire de formation sur le leadership d’impact positif, Positiv’impact organisé par le Centre d’études et de rechercher pour la promotion intégrale de l’homme(Cerpih).

Pour la première édition de ce séminaire sur le leadership d’impact positif, les auditeurs ont eu des mentors à la dimension des ambitions du séminaire. Dans sa conférence inaugurale ouvrant la séance, Ahmed Koffi Zarour , directeur général de la Société Africa Growth  a insisté sur la formation clé de réussite pour la jeunesse. « La jeunesse représente l’avenir de notre continent. Pour qu’elle puisse jouer son rôle de relève, il faut que la jeunesse bénéficie de politiques de formation adaptées aux défis qui se présentent à elles. Le savoir et la formation sont les instruments indispensables pour vous construire vous-même et ensuite construire votre environnement », a exhorté l’homme d’affaire avisé. Pour sa part, le révérend, Jean Baptise Akwada est resté optimiste pour les jeunes. En effet, il nourrit son optimisme sur l’exemple du Mexique, dont la jeunesse partage les mêmes défis que la jeunesse ivoirienne, qui a engagé un programme de formation intégrale de l’homme et qui a obtenu des résultats patents. Pour le révérend, il faut pour l’homme et la jeunesse en particulier une formation complète à la fois intellectuelle et spirituelle pour son épanouissement.

 A sa suite, Zézé Stanislas, PDG de Bloomfield Investment Corporation partageant son expérience a invité les jeunes à oser entreprendre. Pour se faire, il leur a demandé de toujours s’informer, car, a-t-il appuyé, l’information est précieuse et donne le pouvoir d’agir. Géneviève Kra, responsable déléguée du comité de pilotage du séminaire Positiv’ impact a, pour sa part, insisté sur les motivations de cette session. Il s’agit à travers cette formation pour nous d’aider à construire les jeunes afin qu’eux-mêmes construits, puissent à leur tour construire autour d’eux et dans leur environnement pour un changement qualitatif de la société, a-t-elle justifié. Prévu du 04 au 11 Positiv’impact sera meublé par des conférences, ateliers, échanges, débats…Un certificat accrédité par l’université Francisco Victoria de Madrid  en Espagne sera délivré aux participants au terme du séminaire.

Essoh L Fulgence

lereperedabidjan
`