Jeudi 19 Septembre 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Economie

Gouvernance des entreprises publiques/ l’Inad-ci lance le certificat des administrateurs de sociétés publiques (casp)

C’est effectif. L’Institut national des administrateurs de Côte d’Ivoire (Inad-ci) a  lancé le tout premier programme de certification des  administrateurs de société publique dénommé Certificat des administrateurs des sociétés publiques (Casp).C’était le jeudi 25 juillet 2019 à Abidjan Cocody.

 A l’occasion, la présidente du conseil d’administration de l’Inad-ci a donné les enjeux de cette certification. « La maîtrise des règles et principes de gouvernance d’entreprise    constitue, après les principaux scandales qui ont secouées le milieu des affaires au plan international, aujourd’hui un défi bien partagé de tous les dirigeants d’entreprises. La gouvernance d’entreprise permet une synergie entre les organes de pilotage des entreprises à savoir le conseil d’administration et la direction générale. En tant que moteur de croissance et de performance d’une entreprise, elle implique que chacun des organes dirigeants, notamment   le conseil d’Administration    et la  direction générale, jouent pleinement leurs rôles respectifs. Or, ces organes pour être efficaces, doivent être composés de personnes compétentes, intègres et redevables. », a situé Viviane Zunon-Kipré.

 

 C’est pourquoi, elle  a salué l’initiative conduite par Moussa Sanogo, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre en charge du budget qui a abouti le 06 mars dernier à la décision historique et unique du gouvernement  de procéder à la formation de tous les administrateurs des sociétés de son portefeuille.  Pour la présidente du conseil d’administration de l’Inad-ci, cette initiative marque  l’engagement du gouvernement à une plus grande professionnalisation des administrateurs représentant l’Etat au sein des conseils d’administration des sociétés du portefeuille de l’Etat. A en croire  Viviane Zunon-Kipré, la mission confiée à l’institut est un défi. Le fait que le gouvernement confie à l’Inad-ci cette mission de former les administrateurs des sociétés publiques nous remplit d’humilité et nous place face à un challenge important, a-t-elle mesurée. Néanmoins, a-t-elle rassuré,   cette mission rencontre les objectifs  que l’Inad-ci s’est toujours fixée à savoir professionnaliser le métier d’administrateur. Par ailleurs, elle a indiqué que ce programme de certification que le gouvernement a voulu obligatoire pour tout administrateur concerné constitue un grand pas vers l’amélioration des performances entreprises publiques qui ont un rôle éminemment stratégique pour l’économie nationale.

 

 Pour rappel, ce programme est un parcours de 3 modules abordant les principes et pratiques de la gouvernance d’entreprise, le comité d’audit et environnement de contrôle  ainsi que la stratégie et  la responsabilité sociétale des entreprises. Au total, 265 administrateurs de sociétés publiques participeront à ce programme qui durera six mois.

 

Adonis N’G

`