Jeudi 20 Février 2020 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité

COTE D’IVOIRE- Ouverture de la première édition du « digital transformation and artificial intelligence event ».

lereperedabidjan

La première édition du « digital transformation and artificial intelligence event » organisée  la société ivoirienne Sah analytics international s’est déroulée ce lundi 3 février 2020, à la salle des fêtes du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, dans la commune de Cocody.

« La transformation digitale et l’intelligence artificielle » tel est le thème principal de ce forum qui a mobilisé plusieurs experts et permis d’aborder les questions sur la digitalisation, l’intelligence artificielle, la cybersécurité.Au cours de son intervention,Le Président directeur général de Sah analytics international, Sylla Yaya,a souligné que la transformation digitale n’est pas un changement technique mais un changement de paradigme qui nécessite l’adoption d’une démarche tournant autour du client ou du citoyen.

« Vous vous situez de façon harmonieuse dans la vision du Président qui lui-même, alors directeur général adjoint du Fonds monétaire international, sollicité de par le monde, avait décidé de rentrer au pays pour se mettre au service de son peuple »,a indiqué Le parrain de la cérémonie, le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, Sidiki Diakité.Pour lui, la gouvernance électronique s’appuie sur la connaissance du citoyen. Nous commençons dès cet instant à construire un cerveau artificiel pour ne pas dire un monde exponentiel de cerveaux artificiels. Cette innovation que nous voulons tous, a besoin d’être de façon constante mise à niveau.

Rappelons que l’objectif de ce forum est de créer un environnement d'échange avec des experts de renommée mondiale dans les domaines de la digitalisation, de l'intelligence artificielle, et de la cyber sécurité en vue d'aider à relever les nombreux défis auxquels sont confrontés les agences gouvernementales, entreprises publiques et privées dans leurs activités quotidiennes.

N’G

lereperedabidjan
`