Lundi 12 Avril 2021 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Société

Dabou / Don : Un véhicule de transport offert au village de N’Gatty

lereperedabidjan

Fin de calvaire pour les populations de N’Gatty, gros village, situé dans la commune de Dabou. Le problème de véhicule de transport, qui constituait jusque-là, un véritable casse-tête chinois, pour les habitants de cette localité située à trois km vient de trouver une solution.

La communauté villageoise vient en effet, de recevoir un minicar de 13 places, pour assurer le transport entre ce village et la capitale des Grands ponts. C’est un don, d’un cadre du département, Meledje Denis, Directeur général de la société ‘’Ivoire Bâtiment Aménagement et Gestion Immobilière‘’ (IBAGIM).

Les clés du véhicule ont été réceptionnées le mercredi 31 mars, dans ledit village, par le Chef du village, Seke Nouh Benoit, en présence de la population.


A l’occasion, le donateur a indiqué que ce don a pour but d’atténuer la souffrance des populations de ce village de plus de 3000 âmes, en particulier, les élèves qui, tous les matins, faute de véhicule, éprouvent des difficultés, à se rendre à l’école, à Dabou. Mais aussi pour les femmes, qui ont du mal à mener correctement, leurs activités commerciales.

« Cette doléance m’a été soumise, récemment, au cours d’une réunion de travail avec la population, sur un projet de lotissement que nous comptons mettre en œuvre dans les prochains jours ici. J’ai jugé utile de répondre favorablement à leur requête en leur offrant ce véhicule, d’un coût de 15 millions de Fcfa. Ce n’est que le début. D’autres actions suivront, puisque mon entreprise va mener des activités de lotissement dans ce village », a-t-il promis.

Visiblement comblée, les populations ont exprimé leurs gratitudes au donateur pour son geste.

Pour le chef du village, ce don vient mettre fin à plusieurs décennie de calvaire. « Je tiens à exprimer au nom de la population, mon infinie gratitude au donateur, et le rassurer que nous en ferons bon usage », a-t-il affirmé.

N’Guessan

lereperedabidjan
`