Samedi 24 Octobre 2020 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Politique

Après le rejet de sa candidature par le Conseil constitutionnel/ Gnamien Konan" on nous a volé"

lereperedabidjan

Le président de la Nouvelle Côte d'Ivoire s'est prononcé devant ce qu'il qualifie de forfaiture. Ce jeudi au siège de son parti à Abidjan Cocody, Gnamien Konan face à la presse s'est offusqué du rejet de sa candidature par  la juridiction suprême de son pays. Le Conseil constitutionnel a déclaré irrecevable, le lundi 14 septembre 2020, notre candidature à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, au motif que nous avons obtenu le parrainage de 1% de l'électorat local que dans 10 régions ou districts sur 17 exigés par le code électoral, s'est-il plaint.

Pour le président de la Nouvelle Côte d'Ivoire, cet argument ne tient pas, car argument-il, au nombre des dossiers se trouvait la liste de 36222 parrains recueillis dans 18 régions ou districts. Mieux, insiste-t-il, nous sommes allés delà de 1% de l'électorat local et des 17 régions requis pour anticiper sur le risque de parrainage multiple interdit par le code électoral. Pour Gnamien Konan donc ses parrains et son parti ont été victimes de vol par le Conseil constitutionnel qui leur prive ainsi du droit élémentaire d'offrir aux ivoiriens leur offre politique pour l'avènement de la Nouvelle Côte d'Ivoire qu'ils appellent de tous leurs vœux.

C'est pourquoi, avance-t-il, pour prévenir le chaos qui se profile à l'horizon, il appelle  à la mobilisation et à l'union de toutes les forces vives de la nation pour exiger le respect de la Constitution, le report du scrutin et la mise en place des conditions d'élections crédibles et apaisées.

E L

lereperedabidjan
`