Mardi 15 Octobre 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Culture

Jacques Samir STENKA : Célébration de 60 ans de peinture

Né d’un père prince druze Libanais et d’une mère Akyé en 1945, l’illustre artiste peintre ivoirien Jacques Samir STENKA fait sans doute partie des plus beaux monuments du monde de la culture ivoirienne. STENKA a plus de 25000 toiles réalisées, des toiles d’une qualité exceptionnelle de par leur unicité chacune, mais aussi par l’énergie qui s’en dégage. Ce grand maitre de l’art contemporain ivoirien célèbre ses 60 ans de peinture à travers de belles expositions le 19 septembre 2019 au Sofitel Abidjan Hotel Ivoire et le 27 septembre au Casino Barrière l’Éléphant d’Or d’Abidjan.

C’est dans la ville historique de Bingerville que STENKA voit le jour. Déjà à l’âge de 13 ans, il remporte le Grand concours des sessions des pays de la Communauté d’expression Française [1958], puis le Prix spécial des Arts Plastiques de Côte d’Ivoire en 1962. Une fois ses études primaires et secondaires achevées en Côte d’Ivoire, STENKA intègrera la prestigieuse Ecole des Beaux-Arts de Paris étant encore très jeune là où il forgera une réputation de peintre exceptionnel sous la houlette du Professeur émérite Me Yankel.

Un maitre, une œuvre, une philosophie

Le travail de l’artiste repose sur une philosophie de vision divine mais également sur des repères déjà connus. Chaque œuvre artistique de STENKA est et « reste une pièce unique, rare en son genre. » Très énigmatique, on se demande parfois si STENKA n’est-il pas le mystérieux messager insoupçonné d’une civilisation méconnue, désireuse de se révéler aux hommes ? A partir des origines de l’homme que l’artiste tente de transmettre, il évoque un ordre supérieur nouveau soumis au pouvoir de l’Au-delà.

Des tableaux tels que : Engin Spatial, Le géant de l’Espace, Achi, Personne de l’Au-delà, Yapi, L’homme-étoile, Anon, Personne des Galaxies, etc… nous font ressentir cet au-delà cosmique lointain et proche à la fois.  « Ma peinture est symbolique, elle est l’effet du rêve, les gens la comparent à une civilisation », explique Samir STENKA, diplômé de l’Ecole des beaux-arts et de l’Ecole supérieure des arts plastiques de Paris. Travailleur, doué et amoureux de la peinture, il sera fait en 2006, Officier dans l’ordre du mérite national.

Fortement influencé par l’Egypte et tout ce qui compose sa cosmogonie, le Maitre a toujours magnifier l’Afrique à travers la femme-mère-génitrice-gérante-prêtresse.

Expliquant la singularité de son écriture, STENKA affirme que c’est le résultat d’un voyage à travers l’au-delà, l’Egypte antique, les Mayas, les Sumériens, les Nubiens et toutes ces civilisations passées, marquées d’une tache indélébile par l’homme noir. « Je cherche une certaine identité, une liberté voire une reconnaissance de la civilisation du peuple noir qui a tant donné à l’évolution de l’humanité », soutient-il.

Dans quelques semaines, venez découvrir et redécouvrir cet illustre artiste peintre ivoirien qui émerveille toujours le monde de l’art contemporain.

 

`