Jeudi 20 Février 2020 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité

COTE D’IVOIRE-L’INS sensibilise les chefs d’entreprises sur la production des indicateurs statistiques économiques locales

lereperedabidjan

L’Institut national de la statistique (INS) a initié, jeudi, à la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Côte d’Ivoire, un atelier d’échanges et d’information en direction des chefs d’entreprises dans le cadre de la production régulière des indicateurs statistiques de suivi de la conjoncture économique nationale.

L’objectif de cette rencontre, selon les organisateurs, était de sensibiliser les responsables d’entreprises dans le but de les amener à mettre fin à la réticence dans la mise à disposition des données sur leur entreprise, notamment l’indice de prix de la production et l’actualisation  du chiffre d’affaire.

Pour le sous-directeur du répertoire et des enquêtes d’entreprises, Franck Akaffou, ces indicateurs sont d’une importance cruciale dans évaluation de la croissance du pays.

« Ces informations permettent à l’État de mettre en place des politiques de développement propres aux différents secteurs d’activités industrielles et commerciales. C’est important pour les chefs d’entreprises de connaître, à travers les études statistiques, les activités dans leur secteur pour faire des études de marché afin de mieux appréhender les impératifs », a-t-il souligné.

Le directeur des statistiques des entreprises et de la conjoncture économique, Dr. N’Goran Kouassi, a pour sa part indiqué que, dans le cadre des activités du programme statistique régional (PSR) UEMOA, la Côte d’Ivoire a entamé depuis février  2017, les travaux de mise en place de l’indice des prix à la production industrielle, l’indice harmonisé de la production industrielle (IHPI) rénové et des indices de chiffre d’affaire (ICA) dans les secteurs de l’industrie, de la construction et du commerce ainsi que les soldes d’opinion dans l’industrie, avec la réalisation d’une enquête de base auprès des entreprises échantillonnées dans lesdits secteurs.

« Bien que les opérations de collecte de données aient démarré depuis 2017 sur le territoire national, à ce jour, les données collectées à partir de l’enquête directe auprès des entreprises restent peu satisfaisantes. Elles représentent globalement 87% pour l’ICA commerce, 56% pour l’ICA construction et 95% pour l’ICA industrie », a-t-il présenté.

Ces résultats insuffisants, pour M. N’Goran, s’expliquent par la lenteur dans le remplissage des questionnaires et le refus de certaines entreprises à fournir les informations à l’INS conformément à sa mission. D’où l’intérêt de cet atelier d’information et de sensibilisation.

A


lereperedabidjan
`