Jeudi 19 Septembre 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité

Communiqué de presse de la Friedrich-Ebert-Stiftung Relatif à un dialogue politique dénommé « Au Cœur du Débat » sur le thème : « Comment organiser un système de santé pour tous ?» Le 10 Septembre 2019 de 17H 30 – 21H00 à l’Hôtel Ivo

 

       Abidjan, le 10 Septembre 2019

 

 

Au Nom des Fondations Allemandes : Friedrich-Naumann-Stiftung (FNS), Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) et Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) en tant que représentants, successivement, d’idéologies politiques Libéralisme, Conservatisme et Démocratie-sociale, il est organisé un débat politique qui mettra à contribution, différents partis politiques à idéologie différente, afin d’échanger sur le système de santé pour tous en Côte d’Ivoire.  

 

Ce débat politique qui vise à :

 

·         Encourager le dialogue politique, la tolérance et l’orientation vers les projets de société

·         Établir un format régulier pour avancer des solutions politiques

·         Fournir un cadre d’échange entre les partis politiques et la population autour de thèmes spécifiques.

 

se tiendra le mardi 10 septembre 2019 à l’Hôtel Ivotel -Plateau, Abidjan, Côte d’Ivoire.

 

Des questions liées à l’existence, au fonctionnement et éventuellement des méthodes et partage d’expérience en vue de la performance du système de santé en Côte d’Ivoire seront abordées.

 

Ce débat apparaît comme un cadre idéal offert aux partis politiques, pour proposer et vendre une vision, un programme et différents projets à leurs potentiels électeurs relativement au système de santé en Côte d’Ivoire avec la participation du :

Professeur Boa YAPO, Vice-président du (PDCI-RDA),

Professeur Mamadou SAMBA, Directeur Général du Ministère de la Santé (RHDP),

 

 

 

Docteur Roch Omer Kraidi, vice-président de LIDER chargé des questions sociétales et de la Santé,

Tout cela en vue de la satisfaction de l’intérêt général et à une dimension plus grande, l’effectivité de la démocratie.

Ainsi, le débat politique ne saurait donc être une alternative car représentant un moyen d’expression de l’aspiration des dirigeants, mais également du peuple pour qui les lois sont votées et diverses actions mises en œuvre tant au niveau interne qu’international.

 

Permettant donc à chacun de s’exprimer selon ses moyens, ses idées, et ce dans un le respect mutuel qui valorise les divergences d’opinions comme une richesse infinie et un creuset de perspectives.

 

C’est donc à travers un débat, transparent, libre et convivial, que des représentants des partis politiques initieront un dialogue véritable dans l’optique de stimuler les esprits démocrates en Côte d’Ivoire.

 

 

`