Vendredi 06 Décembre 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Société

COTE D’IVOIRE-Les 20 meilleures étudiantes en Sciences des universités publiques de Côte d’Ivoire distinguées

lereperedabidjan

La deuxième édition de la cérémonie de distinction des meilleures étudiantes en Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques (STEM) des universités publiques de Côte d’Ivoire a eu lieu ce jeudi 28 novembre à Abidjan. Cette initiative du Programme d’Appui Stratégique à la Recherche Scientifique (PASRES) récompense depuis 2018, l’excellence et l’abnégation des jeunes étudiantes scientifiques. A cette édition 2019, elles ont été 20 lauréates à avoir reçu des mains du PASRES, la somme d’un million 500 mille FCFA et un ordinateur chacune.

Promouvoir et encourager les vocations scientifiques féminines, c’est l’objectif que s’est assigné le PASRES en initiant le prix PASRES-DOUVAG, des meilleures étudiantes en STEM. Ce projet vise à remedier au déficit de la sous-représentation des femmes dans les disciplines scientifiques.

On relève en effet seulement 12% de femme en sciences exactes en Côte d’Ivoire. Et pourtant, la science, la technologie et l’innovation représentent des piliers importants pour le développement d’un pays. Il convient donc de favoriser l’implication des femmes au sein de ces secteurs d’activités.

C’est dans ce cadre que le Docteur Yaya Sangaré, Secrétaire Exécutif du PASRES, s’exprimant sur la question, a réaffirmé le soutien de la structure à toutes les initiatives en faveur de la promotion du genre en sciences expérimentales.

« Je voudrai réaffirmer l’engagement du PASRES à réduire les obstacles qui freinent une meilleure intégration des femmes dans la science, la technologie et l’innovation en Côte d’Ivoire, au cours des prochaines années » a-t-il indiqué.

Cette vision est également partagée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique à travers sa Direction en charge des Œuvres Universitaires de la Vie Associative et du Genre (DOUVAG) qui œuvre en synergie avec le PASRES à l’atteinte de cet objectif. Dion Yodé Simplice, représentant le Ministre Albert Mabri Toikeusse, n’a pas manqué d’encourager les jeunes filles à briser les barrières et stéréotypes qui les éloignent des disciplines scientifiques.

Les récipiendaires ont pour leur part exprimé leur gratitude à l’endroit des acteurs du projet. « Nous vous faisons la promesse de continuer d’exceller dans nos domaines de compétences respectifs et servir d’exemple à nos petites sœurs, mériter et entretenir notre réputation de meilleures filles scientifiques 2019.

« Nous prenons notre place dans le développement harmonieux de notre société à travers les sciences et technologie » a déclaré Ettien Affia Anne Florence, étudiante en Science de la Nature à l’Institut National Polytechnique Felix-Houphouët Boigny (INP-HB), par ailleurs porte-parole des lauréates.

Un panel sous le thème « Importance du genre dans les STEM : La Science au féminin » a meublé les échanges au cours de cette célébration, avec le partage d’expériences, de modèles de réussite féminins, tels que le Professeur Adonis-Koffi Laurence, chef de services de Néphrologie Pédiatrique du CHU de Yopougon.

lereperedabidjan
`