Lundi 26 Août 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Economie

Sécurité alimentaire/Le combat de l’Aisa

L’Association ivoirienne des sciences agronomiques(Aisa) entend jouer sa partition pour la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire. A cet effet, elle a initié depuis deux ans en collaboration avec YKE Consulting, une agence-conseil, dirigée par Fabrice Kouakou, le salon de l’agro-industrie et de l’environnement dénommé ‘’Agriedays’’ dont la première édition s’est tenue en juin 2018.

Le Jeudi 07 juin 2019,  au siège de la structure sis à Yopougon à Abidjan, le président de l’Aisa, Atsé Boua Célestin a procédé au lancement de la deuxième édition des Agriedays. Le professeur a, à l’occasion, situé les enjeux de ces assises. « Ce salon vise à promouvoir les connaissances et les acquis dans les domaines agricole, industriel et environnemental, il sera une vitrine sur les opportunités de financement et de conseil. », a-t-il décliné les attentes de  cette rencontre. Par ailleurs, le chercheur a indiqué que ce forum sera une lucarne pour renforcer les capacités de participants, assurer leur visibilité et accroître leur capacité de commercialisation des produits locaux transformés.

 Au total, a-t-il fait savoir, 200 participants, 05 ministères, 06 centres de recherche et 11 entreprises sont attendus à ce rendez-vous de l’expertise agricole. Prévu du 12 au 14 juin 2019 à la bibliothèque national à Abidjan Plateau, cette rencontre qui se veut  une tribune scientifique selon les organisateurs sera meublée par des panels, des communications et la récompense des meilleurs acteurs de l’agro-industrie et de l’environnement. Pour cette édition Atsé Boua Célestin a souligné que les start-up innovantes dans les secteurs de l’agro-industrie et de l’environnement seront promues. Le thème des Agriedays 2019 est : ‘’ Sécurité alimentaire  et protection de l’environnement’’

             

                                             Les acquis de l’Aisa

Crée en 1981, l’Aisa revendique 400 enseignants chercheurs, ingénieurs et techniciens supérieurs à son actif. Elle s’est assignée pour mission de promouvoir la recherche agronomique et ainsi de participer au développement de l’agriculture en Côte d’Ivoire. Ses travaux sont régulièrement publiés dans la revue agronomie et l’Aisa dispose d’une bibliothèque avec des références en zootechnie, agroéconomie, amélioration des plantes …L’association revendique plusieurs succès notamment l’introduction de l’hévéaculture dans la partie moyenne de la Côte d’Ivoire, l’introduction de la culture de la pomme de terre en terre ivoirienne…

                                        Sida du cacao les avancées de l’Aisa

Pour Koffi Edmond, membre de l’Aisa, l’on ne doit pas s’alarmer face à la maladie du Swollen shoot aussi appelé sida du cacao qui ravage les vergers du premier producteur de fèves. A la suite d’Atsé Boua Célestin, il a indiqué que des techniques existent  pour contenir la maladie. Mais, mieux, il a fait savoir que l’association  développe  en  phase expérimentale des variétés qui sont plus résistantes au swollen shoot.

N’Guessan Adonis

`