Vendredi 19 Juillet 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité

DISCOURS DE CLÔTURE DE SEM SOUMAHORO AMADOU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE DE COTE D’IVOIRE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE (APF) 45ème SESSION DE L’APF

Abidjan, 9 juillet 2019 Sofitel Hôtel Ivoire

Madame la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie,
Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie,
Messieurs les Présidents des Assemblées parlementaires nationales,
Monsieur le Secrétaire général parlementaire de l’APF,
Monsieur le Secrétaire général administratif de l’APF,
Mesdames et Messieurs les Parlementaires,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis de la Francophonie,

Au moment où s’achèvent les assises de la 45ème session l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, c’est avec grand plaisir et émotion, que je prends la parole, une nouvelle fois, pour relever l’importance et la qualité du travail abattu par tous, et me réjouir du déroulement des travaux à la satisfaction générale.
Bien entendu, je partage ses sentiments de joie, avec l’ensemble des parlementaires ivoiriens, aux noms desquels, je vous imprime toute notre amitié et notre reconnaissance, pour votre présence en Côte d’Ivoire, à la faveur de cet évènement.

Durant cinq jours, nous avons passé au crible, l’état de notre organisation et celui de la francophonie dans le monde. Nous avons examiné les progrès accomplis et recentré nos objectifs, pour les années à venir.
Et pour mener à bien cette noble mission, nous venons de doter notre organisation, d’un nouveau Bureau. Ce faisant, nous avons renouvelé la présidence de notre Institution parlementaire francophone, en portant à sa tête, ma modeste personne.

Quel honneur et quelle joie !
Quel honneur et quelle joie pour moi, de présider au destin de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, cette organisation internationale inspirée de l’engagement et de la philosophie politique de nos illustres pères, dont feu le Président Léopold Sédar SENGHOR, feu le Président Philippe Grégoire YACE, pour ne citer que ceux-là ; cette organisation dis-je, qui œuvre patiemment et inlassablement, depuis plus de 50 ans, à la construction d’un monde de paix, de solidarité et de fraternité.

La Côte d’Ivoire, mon pays, et à travers elle, l’ensemble des parlementaires ivoiriens, se réjouit de mon élection en qualité de Président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, et remercie l’ensemble des parlementaires de notre organisation, pour cette haute marque de distinction, et pour la confiance ainsi placée en ma personne.
Je remercie en particulier, le Président sortant, Son Excellence Monsieur François PARADIS, pour sa grande humilité et son respect des principes démocratiques, ainsi que pour le travail colossal réalisé durant son mandat par l’APF.
J’associe à ces remerciements, toute la dynamique équipe de l’APF, sous la houlette du Secrétaire général parlementaire,
Monsieur Jacques KRABAL et du Secrétaire général administratif, Monsieur Emmanuel MAURY.
Soyez infiniment remerciés, pour le travail abattu et pour votre soutien constant à nos côtés ; toutes choses ayant permis la réussite de cette session.

Je remercie également tous mes collègues Présidents d’Assemblées Parlementaires venus des différents pays, pour leur participation active à nos travaux et le soutien inestimable qu’ils m’ont apporté.
Mes remerciements spéciaux vont à mon cher aîné, notre bien aimé doyen, Son Excellence Moustapha NIASSE, Président de l’Assemblée nationale de la République sœur du Sénégal, pour son rôle prépondérant, dans le succès de cette 45è session de l’APF. Merci cher aîné. Que Dieu te bénisse et te donne longue vie.

Je sais pouvoir compter, sur ta sagesse et ton sens du consensus, pour la réussite de ma mission.
Distingués invités,
Honorables parlementaires,
Mesdames et Messieurs
Je mesure l’honneur qui m’est fait, à l’aune de la responsabilité que cette fonction confère.
C’est pourquoi, je m’engage à mener mon action dans le droit fil des sillons tracés par les pères fondateurs.
Il s’agira pour moi, de faire de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, plus que jamais, une assemblée des peuples francophones, en faisant la promotion de la démocratie, de l’état de droit et des droits de la personne. Nous œuvrerons à faire de l’APF, une institution qui épouse l’ère du temps, en se saisissant des questions préoccupantes de nos concitoyens.
C’est pourquoi, je lance un appel à tous, en vue de la révision de notre plan stratégique, afin de poser les jalons de nos actions futures, en ayant à l’esprit la construction d’une véritable communauté francophone, dont les interventions profitent pleinement aux populations de nos pays.
Vous le voyez bien, mon ambition pour l’APF est grande, et je voudrais pouvoir compter, sur chacune et chacun de mes pairs, et sur tous les parlementaires francophones, pour le rayonnement de notre institution.

A cet égard, la qualité de nos résolutions traduit éloquemment nos attentes. Aussi, me ferai-je fort, d’agir auprès de nos Chefs d’Etat et de Gouvernement, afin que ces résolutions soient traduites en actes concrets, pour le bonheur de nos populations et pour le renforcement de nos institutions parlementaires.
Dans cette même logique, et conformément à ma posture, de depuis mon accession à la présidence de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, je continuerai d’user du dialogue, afin de ramener tous les députés ivoiriens à la table de discussion, pour continuer à travailler main dans la main.
Le père fondateur de notre pays, feu Félix HOUPHOUET-BOIGNY, nous a toujours enseigné que « le dialogue est l’arme des forts ! ».
Nous ne nous lasserons jamais, d’user du dialogue pour résoudre nos différends.
Mesdames et messieurs,
Je voudrais terminer, en souhaitant bon retour, à chacune et à chacun de vous, dans vos pays respectifs.
Vive la Communauté francophone !
Vive l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie !

Je vous remercie.

`