Vendredi 24 Mai 2019 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité

Revalorisation de l’agriculture familiale africaine/Déogratias Nyonkuru engage le débat

Le paysan africain peut recouvrer sa dignité et faire de l’agriculture africaine le levier du développement du continent, c’est la conviction du chercheur burundais Déogratias Niyonkuru.Il a partagé cette assurance le mardi 30 avril 2019 au  centre de conférence de l’Inades à  Abidjan Cocody lors de la présentation de son livre. Intitulé ‘’ Pour la dignité africaine’’ ce livre est une compilation des expériences et témoignages du conférencier acquis lors de la conduite des programmes de développement agricole à travers l’Afrique.

 L’auteur de ‘’ Pour la dignité paysanne’’ mène des réflexions sur l’avenir de l’agriculture africaine et propose des pistes méthodologiques pour redonner la dignité aux masses paysannes africaines écrasées par la pauvreté.

 Selon Déogratias Nyonkuru, les paysans africains demeurent paradoxalement  les plus pauvres malgré les taux de croissance  élevés dans de nombreux pays africains. Tirant des leçons de ses expériences, il estime que l’aide au développement ne touche que 20% des africains laissant pour compte 80% de ceux-ci. Pour le chercheur, le métier de paysan en Afrique est considéré comme dégradant. En outre, le chercheur déplore les approches contradictoires des projets de développement qui tiraillent les paysans entre plusieurs méthodes contradictoires .C’est pourquoi, il propose le développement de modèle propres aux africains. Selon l’auteur du livre,  l’agriculture africaine devient une question géostratégique avec bientôt un milliard de personnes dont 60% vivant dans les villes. Ce qui selon lui représente un marché de 1 milliard de dollars/jour soit 360 dollars/an. L’auteur estime que c’est cet enjeu qui aiguise les appétits voraces. Pour Déogratias Niyonkuru, il faut redonner la fierté de son identité au paysan afin qu’il puisse nourrir les africains et profiter de cette manne qui se profile à l’horizon.

ELF

 

`