Lundi 12 Avril 2021 -

Infos Flash

  • Pour vos reportages contacter le +225 08708435

Actualité Interview

CHOU MOHAMED, Directeur général associé du restaurant FAIROUZ

lereperedabidjan

Dans le cadre de sa  rubrique visant à promouvoir l'entrepreneuriat l'équipe de rédaction du  Repère d'Abidjan à échangé CHOU MOHAMED, Directeur général associé du restaurant FAIROUZ.

Le Repère : Qu'est-ce que le projet FAIROUZ?

La construction de FAIROUZ a débuté en 2017.C'est une conception faite par une grande équipe et moi-meme.85%  de la décoration a été faite localement.FAIROUZ est un restaurant qui respecte les normes internationales, il y a deux cuisines, une cuisine traditionnelle libanaise, une cuisine internationale. Nous cuisinons tout genre de plat africain, libanais européen.

Le Repère : Quelle est la particularité de vos  mets?

Nos plats sont préparés selon les standards internationaux.

Le Repère : Quelle est votre capacité d'accueil ?

Nous disposons d’une salle de réception qui peut contenir jusqu’ à 450 personnes, un espace à l’air libre, un restaurant climatisé, un espace vip pour les afterworks avec une équipe très dynamique prête à réaliser des évènements accueillant jusqu’ à 1000 personnes.

Le Repère : Qu'est-ce qui fait la force de FAIROUZ ?

Les spécialités et force de fairouz, c’est que FAIROUZ a en interne une boucherie, une pâtisserie  qui l'appartient.FAIROUZ ne soustraite rien, tout ce qui concerne l'alimentation est faîte par nos cuisiniers de nos différents départements. Nous disposons d’une grande administration avec une autre administration d'un autre service traiteur.

Le Repère : Depuis quand est ouvert le restaurant ?

Nous avons fait les travaux depuis 3 ans et depuis 2 ans le restaurant est ouvert officiellement.

Le repère : Ne craignez-vous pas la concurrence ?

Aujourd’hui la restauration en Côte d'ivoire est devenue très concurrentielle, mais  faire découvrir au client la bonne nourriture bien cuisiné, ce n'est donner de l'avoir  partout. Tu peux avoir un restaurant, mais ne pas avoir la bonne bouffe. Donc pour se démarquer FAIROUZ est le plus beau restaurant à Abidjan, quand on aime son travail et on aime ce qu’on fait  on finit toujours par réussir et avoir du monde, les gens qui viennent dans un restaurant s'ils mangent bien et sont dans un joli espace, sont bien servis. C’est tout ce qu’ils attendent, pourquoi ne reviendrai-t-ils pas ?

Le Repère: Comment entrevoyez- vous l'évolution de votre secteur d'activité ?

La Cote d’ Ivoire peut encore contenir beaucoup de restaurants, au Liban une petite ruelle abrite environ 20 à 25 restaurants, mais il n y a jamais de place dans un restaurant sauf dans les périodes de pluie.

Le Repère : Le restaurant contribue-t-il à la lutte contre le chômage ?

 

Comme toute autre entreprise FAIROUZ est un appui économique pour la Cote d'Ivoire. Au niveau de l’administration FAIROUZ emploie 5 personnes : à savoir un département commercial, un département financier, un département technique, un département des ressources humaines, et un département en charge de tout ce qui est magasinage et stockage. Au niveau du personnel, nous employons environ 60 personnes y compris tout le staff de cuisine, les serveurs et l’équipe de traiteur.

Le Repère : Qu'est-ce qui caractérise votre main d'œuvre ?

A FAIROUZ nous ne travaillons pas avec les mineurs. Chez nous, la main d’ouvre, c’est d' abord la jeunesse ivoirienne. Il faut avoir de bonnes formations de base en cuisine, hôtellerie dans de très bonnes écoles pour travailler à FAIROUZ.Nous respectons, ici les normes internationale, donc le recrutement est très sélective.

Le Repère : Vous faite également dans l'événementiel ?

FAIROUZ est le seul restaurant qui respecte toutes les tendances et les périodes de festivités au niveau national. C'est est un seul restaurant qui fête l’indépendance avec une ambiance purement ivoirienne, nous avons déjà organisé une édition.

FAIROUZ est un endroit où on innove une fois dans le mois ou par trimestre, la preuve le 24 décembre nous avons organisé une boite de nuit géante dans notre salle de 450 places.

Les dimanches à partir de 8 heures 30 nous avons des brunchs qui sont à 10 mille qui permet d’avoir accès à un buffet oriental diversifié, africain et européen. En ce qui concerne les afteworks, ils sont organisés par les entreprises elles-mêmes.

A FAIROUZ nous organisons les évènements classiques à savoir la fête des pères, des mères, Noël, la tabaski...

Le Repère : Avez-vous un appel à lancer?

Nous demandons à notre ministère de tutelle, le ministère du tourisme et de l’hôtellerie d’avoir un regard sur les différents restaurants qui opèrent en Cote d Ivoire, car le covid et les dernières élections présidentielles ont beaucoup fragilisé les restaurants. Nous demandons au ministère d’avoir de la flexibilité car c'est est très difficile actuellement

 

Le Repère : Un conseil à l'endroit des aspirants entrepreneurs ?

 

J’encourage les jeunes à ne jamais abonner, seul le travail paie, atteindre  des objectifs ne se fais pas en un seul jour 'est un travail de longue haleine. Il faut se battre pour ce qu’on veut, comme on le dit découragement n’est pas ivoirien.

La Rédaction du Repère d’Abidjan

lereperedabidjan
`